Accueil > in-vitro > Entre le pire et le meilleur du FIS
Photo Michael von graffenried (Suisse) - http://www.mvgphoto.com/

Entre le pire et le meilleur du FIS

« Le mimétisme idéologique serait-il notre lot inévitable ? Le socialisme et le libéralisme sont des idéologies illusoires. Elles ne sont pas nôtre. Si l’Allemagne a connu Marx et l’Angleterre Adam Smith, l’Algérie serait-elle stérile ? Ne nous a-t-elle pas donné de ses entrailles un génie, Ibn Badis ? Pourquoi adopter l’idéologie de Frantz Fanon ? Est-il admissible d’importer le pire quand on a le meilleur ? »

Abassi Madani
Source : Interview “Parcours Maghrébin” déc 1988


 

Ali Belhadj et Abbassi Madani à droite – numéro 2 et 1 du FIS

Abassi Madapni est doctorant à Alger et à Londres en philosophie, parmi ces thèmes de recherche ” la psychologie de l’éducation” dans laquelle il défend la supériorité d’un système éducatif enraciné dans l’islam. Il fut enseignant en psychopédagogie à l’Université d’Alger, co-fondateur et Secrétaire Général avec Ali Belhadj du partie Fasciste du FIS (Front Islamique du Salut). Le FIS est un regroupement de courants islamistes ayant pour but d’instaurer une République islamique en Algérie et le fort soutien financier au FIS fut l’Arabie saoudite.


La photo à la une est l’oeuvre de l’artiste suisseMichael von Graffenried

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *