intra-muros :
Accueil > founoune (page 18)

founoune

Algérie : les caricaturistes et le hirak par Ahmed Bensaada

Dans un article dithyrambique publié le 2 mai dernier dans les colonnes de l’Humanité, la journaliste Rosa Moussaoui a encensé certains caricaturistes algériens, les plus en vue dans l’effervescence « révolutionnaire » du moment.  « Crayon au poing, ils brisent tous les tabous, franchissent toutes les lignes rouges », nous dit-elle[1]. …

Lire

le Grand Musée de l’Afrique à Alger (GMA)

Lors de la présidence tournante de l’Union africaine (UA), le président de la République démocratique du Congo (RDC), Felix Tshisekedi Tshilombo a déclaré, le dimanche 7 fevrier 2021 que l’organisation panafricaine va appuyer l’Algérie pour le lancement du Grand musée africain (GMA), et, dans son discours de clôture des travaux …

Lire

PRIMTEMPS de Lazhar Hakkar (1945 – 2013)

Printemps est une expression picturale des plus singulières sur laquelle Lazhar Hakkar a imagé et produit une oeuvre de maturité plastique et lumineuse. L’exposition “Printemps” abritée par la Galerie LB à Dely Ibrahim (Alger), est un témoignage du long parcours mémoriel de l’artiste notamment les 15 dernières années et son …

Lire

Les “Beaux-Arts” en Algérie : quand la méprise remplace la maîtrise par Saâdi-Leray Farid.

La page Wikipédia affectée à l’École supérieure Beaux-Arts d’Alger situe d’emblée  son ouverture à l’année 1843 et non 1985, une méprise dont profitent quelques ex-élèves mentionnant discrètement au sein de leur biographie faire partie intégrante de ses diplômés alors qu’ils appartenaient en réalité aux promotions précédentes, soit à une institution …

Lire

“TRİSTES TROPİSMES” par Saâdi-Leray Farid

Un certain nivellement des genres et valeurs s’est amorcé dans le champ pictural  algérien au début puis au milieu de la décennie 80, grâce notamment à l’ouverture successive  du Centre culturel de la wilaya d’Alger (novembre 1981) et de la galerie “İssiakhem” (octobre  1985).  Le premier espace permettra d’étaler les …

Lire

Malika Rahmani expose à la galerie Bloom, Alger

“Des œuvres qui racontent la Femme, ses amours, ses souffrances ses tourments. Des œuvres qui riment avec les vers de Baudelaire, réalisées avec passion par la talentueuse Malika Rahmani . Ahmed Mimoune a trouvé les mots qui décrivent cette sublime exposition” commente Ahmed Ait Issad sur son profil.  Sculptés en …

Lire