Accueil > intra-muros > “Akal Argiles” carte blanche à Fatiha Zemmouri à la Fondation CDG, Rabat

“Akal Argiles” carte blanche à Fatiha Zemmouri à la Fondation CDG, Rabat

Pour sa huitième exposition « Carte blanche », la Fondation CDG accueille cette année l’artiste Fatiha Zemmouri qui interroge à cette occasion la « matière terre » à travers son état, sa texture et sa plasticité en compagnie de ses artistes invités. La terre, « Akal » en berbère, est la matière de l’origine, mais aussi celle de la fin. Elle serait le matériau premier, le matériau originel de l’art lui-même. Dans cette exposition, l’artiste donne corps à la terre ou à l’argile, en lui offrant plusieurs visages, mais aussi plusieurs chefs d’œuvres où elle place ce matériau au cœur de son processus créatif au côté d’autres corps naturels ou transformés.

Fatiha Zemmouri a spontanément orienté son choix sur quatre artistes de talents qui se sont engagés à associer la terre (ou l’argile) dans leurs démarches créatives pour la production des œuvres qui seront présentées dans cette exposition. Il s’agit de Youness Atbane, Mustapha Azeroual, Soukaïna Aziz El Idrissi et M’Barek Bouhchichi.

L’exposition « Akal » présente ainsi une sélection d’œuvres que les artistes ont réalisées spécialement pour cette exposition, durant l’été 2018. Fatiha Zemmouri a ainsi lancé un challenge aux artistes parrainés en leur demandant de sortir de leur zone de confort et de réaliser des œuvres en terre. C’était nouveau pour la plupart d’entre eux qui ont réussi à nous présenter ici des œuvres d’art en céramique d’une grande originalité, où l’on peut découvrir ce dialogue entre l’approche technique de chaque artiste et la matière terre utilisée.

Exposition : AKAL ARGILES
Période : du 27 septembre au 17 Novembre 2018
Lieu : Espace CDG
Adresse : Place Moulay El Hassan, Rabat, Maroc
Sitewww.fondationcdg.ma


”’C’est dans le modelage d’un limon

primitif que la Genèse trouve ses
convictions. En somme, le vrai modeleur
sent pour ainsi dire s’animer sous ses
doigts, dans la pâte, un désir d’être
modelé, un désir de naitre à la forme.
Un feu, une vie, un souffle est en
puissance dans l’argile froide, inerte,
lourde.”’
Gaston Bachelard,
La terre et les rêveries de la volonté.

 

Espace d’exposition CDG, exposion AKAL ARGILES 2018

 

M’barek Bouhchichi. Lieux de collecte. Installation murale. Gravure sur plaques de cuivre et structure en métal oxydé. 21 x 13,5 x 1,5 cm, chaque élément (ensemble de dix). 2018

 

Fatiha Zemmouri, DES-EQUILIBRE. Installation pierre et céramique. Dimension variable. 2018

 

M’barek Bouhchichi, Croyez-moi. Installation (poterie et documents). Tessons de poterie collectés, moulage…. Dimensions variables. 2018


Rendre hommage aux grands maîtres Marocains ; Favoriser l’émergence de nouveaux talents ; Enchanter les visiteurs avec des ateliers créatifs animés par les artistes contemporains Marocains ; Métisser les genres et les disciplines artistiques ; Promouvoir le patrimoine artistique national ; Partager des expériences artistiques internationales ; Favoriser un accès libre à tous. Telles sont les ambitions de la Fondation CDG à tr
avers la programmation de sa galerie d’art « Espace Expressions CDG ».

A travers son concept d’exposition annuel « Carte blanche », la Fondation CDG contribue à la mise en valeur de la nouvelle génération d’artistes. Fouad Bellamine, Mahi Binebine, Mehdi Qotbi, Hassan Bourkia, Amina Benbouchta, Najia Mehadji, Bouchaib Habbouli, sept maîtres incontestés de l’art marocain qui ont jusque-là accepté la Carte blanche que leur a confié la Fondation CDG pour le montage d’expositions qu’ils ont animées aux côtés d’artistes de leur choix.

Page Facebook : ICI

 

 

Youness Atbane (Maroc) / Composed Extremism (série) – 100 x 80 cm – 2018

 

Catalogue exposition AKAL : ICI