Accueil > OA (page 55)

OA

STATUT ARTİSTİQUE ET POSTURES İNTELLECTUELLES par SAADI-LERAY Farid

” Dégelé après un demi-siècle d’attentes et d’atermoiements, l’actuel agrément qui attribue depuis le 09 janvier 2014 une couverture sociale à l’ensemble des auteurs n’est que la partie émergée d’un iceberg nommé statut. La locution même de statut est donc à inspecter en profondeur puisqu’elle implique d’autres paramètres que la …

Lire

Éloa, ou La Sœur des Anges par Tarik Ouamer-Ali

Est l’un des premiers poèmes publiés d’Alfred de Vigny (1825) , une épopée de 778 vers , en trois chants. C’est presque trahir la beauté de l’œuvre que de n’en donner que des extraits (lien çi dessous). Le poème d’Alfred de Vigny au regard et à la dimension de l’œuvre …

Lire

De “l’art indigène” à l’art algérien par Mustapha Orif

Racim, avec l’aide des grands orientalistes français, a introduit la perspective dans la miniature persane ; si les orientalistes admiraient l'”art musulman”, ils évoquaient toutefois son “retard” par rapport aux apports de la civilisation occidentale et encourageaient, dans le projet artistique de Racim, le développement d’un art oriental occidentalisé, démarche …

Lire

LE CITRON DE LA CONCORDE par Talbi Farid

On ne se refait pas !  Jadis ma mère traitait ses névralgies stratégiques, ses maux de forte ou mauvaise tête héréditaire, ses migraines domestiques d’épousée, en appliquant des quartiers de citron sur ses tempes, quartiers fixés par un foulard enroulé autour du crâne. Et grossièrement, frontalement noué, pleine face, bien …

Lire

LA BARAKA DEMOCRATIQUE par Talbi Farid

Le  chikungunya, la dingue, la malaria, la paranoïa qui saisit l’esprit du maraudeur au dessus du désert des huiles minérales maudites, le bacille d’Ebola, « la ghouma » des malheurs ancestraux au patrimoine des non-dits de la mémoire commune, la maitrise retorse du verbe dans la bouche du militant de …

Lire

Sont tous pareils !… par Talbi Farid

Le beauf’ des chemins pentus te racontera, mordicus, que tout le pays s’est constitué à partir de son village familial natal (Tagmintouaz-El-Bidoune ). Fanfaron, prétentieux, audacieux !! Lequel trou géographique qui est sien aura fédéré le Maghreb entier, du temps du paléolithique crocodilien velu, en une entité singulière : Bledarbabassidi. …

Lire

Chaâbi qasbaoui /  Quid ? par Talbi Farid

Les musicologues et  les critiques traitant le plus  fréquemment de la musique populaire contemporaine, algérienne à succès artistique  pérenne, se réfèrent d’abord essentiellement à s’y perdre aux  mélange des genres, à ces poètes populaires d’une q’sida, interprètes et compositeurs éparpillés, les plus anciens impliqués dans la chanson d’antan,  des différents …

Lire