Accueil > OA (page 57)

OA

Chaâbi qasbaoui /  Quid ? par Talbi Farid

Les musicologues et  les critiques traitant le plus  fréquemment de la musique populaire contemporaine, algérienne à succès artistique  pérenne, se réfèrent d’abord essentiellement à s’y perdre aux  mélange des genres, à ces poètes populaires d’une q’sida, interprètes et compositeurs éparpillés, les plus anciens impliqués dans la chanson d’antan,  des différents …

Lire

Le manifeste Aouchem2, interview de Adane Mustapha

ORTEGA Y GASSET (philosophe espagnol mort en 1955) disait : «la création est la seule révolte authentique ». A l’époque, le rôle des peintres, écrivains, poètes, miniaturistes, chanteurs, comédiens, musiciens calligraphes algériens était de permettre à notre peuple de ne pas s’identifier à l’imagerie coloniale dont le seul slogan était par …

Lire

Abderrahmane Sahouli, Algérie (1915-2011)

« Le plasticien Abderrahmane Sahouli vient de tirer sa révérence, (le 05 Septembre 2011), à l’âge de 96 ans, dans sa villa à Baïnem au n°37, rue Abou Moussa El Ach’ari (ex-Foucault) où il continuait, malgré la charge des ans, à taquiner ses toiles avec des scènes volées au détour …

Lire

Salah Hioun : Un parcours, un univers

  Le Musée national des Beaux-Arts accueille un grand artiste, singulier et attachant (Rétrospective du 2 juillet au 30 septembre 2011). En 1954, un jeune Algérien de 17 ans, réussit à s’acheter une embarcation et à traverser clandestinement la Méditerranée, devenant ainsi un harrag avant l’heure ! La guerre de libération …

Lire

« le pavois » de Paul Landowski : « Cachez moi cette œuvre que je ne saurais voir ! »

« Où donc l’œuvre d’art est-elle chez elle ?  En tant qu’œuvre, elle est chez elle uniquement dans le rayon qu’elle ouvre elle-même par sa présence […]. Être-œuvre signifie donc : installer un monde » Heidegger Le monument aux morts d’Alger supposé englouti dans un amas de béton…survis dans un sarcophage « protecteur » soigneusement réalisé …

Lire