Accueil > A-Z Index Post > “Profondeur exprimée” Abdelkader Belkhorissat expose à la galerie Riwaq el fen de Maghnia.

“Profondeur exprimée” Abdelkader Belkhorissat expose à la galerie Riwaq el fen de Maghnia.

Le groupe d’artistes de Maghnia organise en collaboration avec le caRex de Tlemcen une exposition de l’artiste plasticien Abdelkader Belkhorissat intitulée “Profondeur exprimée” qui a lieu à la galerie d’art, Riwaq el fen-Maghnia.

“A l’occasion de la journée nationale de l’artiste commémorée chaque 8 juin, le collectif des artistes peintres de la galerie d’art de Maghnia a eu l’initiative de marquer cette journée symbolique  par l’organisation de l’exposition des œuvres de l’artiste peintre Abdelkader Belkhorissat et d’organiser une rencontre des artistes maghnaouis de toutes tendances (littérature, musique, arts plastiques et autres). Le P/APC a présidé la cérémonie de l’ouverture de l’exposition à laquelle ont assisté, outre les artistes, une assistance nombreuse parmi les visiteurs. L’occasion a été donnée au noyau du collectif des artistes locaux en l’occurrence les autodidactes Hamidi, Arzazi, Mahdjoub et Souadji, connus dans le monde artistique, de rendre un émouvant hommage à leurs collègues artistes maghnaouis décédés dont Boubakar, Guennad (théâtre) et Djamai et Mediène (peinture).

Aussi bien la cérémonie d’ouverture que l’exposition ont eu lieu à la galerie d’art (Riwaq El-Fen) qui, grâce aux efforts consentis une vingtaine d’années durant, a été transformée en un joyau du genre. Les toiles exposées de ce talentueux artiste dont on dit qu’il exprime poétiquement son monde plastique, n’ont pas laissé indifférents participants et visiteurs. La richesse et le foisonnement de leurs couleurs les ont ravis voire séduits. A noter que cette exposition a été précédée par celle des œuvres du célèbre artiste peintre Taleb Mahmoud dont la technique particulière de bas-reliefs sur toile a eu l’admiration des visiteurs.Le mérite de cette initiative revient au noyau du collectif des artistes peintres qui ont cavalé des années durant pour s’affirmer et s’imposer dans un milieu hostile à la création artistique. «Nous avions œuvré, sué, quémandé, lutté 22 années durant (de 1983 à 2005) pour contrer les tracasseries et l’indifférence afin de convaincre. Grâce à notre détermination et notre patience nous avons eu à l’usure les réticents et les opposants au projet parmi les responsables locaux pour atteindre enfin notre objectif à savoir la transformation de l’ex-église du centre-ville en galerie d’art», dira Ahmed Hamidi qui ajoute que « notre galerie où actuellement tous les artistes souhaitent exposer et la qualité de nos œuvres ont fait le reste, ce qui nous a permis de s’imposer et de gagner l’estime dans le milieu artistique».”

Cheikh Guetbi
Quotidien d’Oran.