Accueil > vente aux enchères > CMOOA : Vente aux enchères du samedi 28 mai 2016 à 16h00 à Casablance (Maroc)
Vente du samedi 28 mai 2016

CMOOA : Vente aux enchères du samedi 28 mai 2016 à 16h00 à Casablance (Maroc)

L’importance de la création des années 70 ne saurait pourtant pour moi être résumée en quelques lignes mais parfois la seule appellation « École de Casablanca » pour parler de cette décennie me paraît réductrice, voire source d’exclusion pour nombre d’artistes installés à cette époque entre Rabat, Tanger et Tétouan et, qui ont aussi, joué un rôle majeur.

Si l’importance de Mohamed Chebâa, Farid Belkahia et Mohamed Melehi ne saurait être remise en question, beaucoup d’autres artistes ont pu enrichir les parenthèses créatives de cette époque, et il est important à travers cette manifestation de le rappeler. L’enseignement majeur, que nous livre cette phase historique des années 70, est l’engagement collectif des artistes au service de causes justes et plurielles qu’elles soient d’ordre sociales, culturelles voire géopolitiques. Durant les années 70, les artistes marocains et leurs homologues écrivains et poètes s’affirment comme des acteurs majeurs du débat intellectuel politique et identitaire.

Du manifeste de la Place Jamaa El Fna en 1969, la collaboration à la revue Souffles, la première biennale arabe de Baghdad en 1973, le militantisme au service de la cause palestinienne, la seconde biennale arabe de Rabat en 1976, la création du festival d’Asilah en 1977-1978 et la polémique de l’implantation du club méditerranéen Place Jamaa El Fna, ces artistes ont su créer une force homogène au service du «renouveau» marocain.

Les disparités idéologiques apparaîtront au-delà de 1978, et il y aura petit à petit la perte de cette homogénéité artistique et intellectuelle qui caractérisait cette génération. Cette grande parenthèse abstraite de l’art marocain ne saurait faire oublier les productions artistiques existantes au même moment, et il est important aussi de souligner le talent d’artistes figuratifs ou d’expressions spontanées comme Chaïbia Tallal, Meriem Meziane, Hassan El Glaoui, Fquih Regragui et Mohamed Abouelouakar.

Aussi afin de rendre hommage au travail des années 70, nous avons sollicité l’artiste Bachir Demnati pour la conception graphique de la couverture de

ce catalogue et partager l’esprit graphique de cette période. Pour conclure, il serait urgent aussi de se pencher sur le cas de l’Ecole des Beaux Arts de Casablanca qui manque cruellement de moyens et d’aide. La reconnaissance du diplôme, mais aussi sa gestion par la Mairie de Casablanca, doit être revue afin de redonner le lustre d’antan à cette fabrique de talents.

Mr Hicham Daoudi
CATALOGUE TÉLÉCHARGEABLEhttp://cmooa.com/sites/cmooa.com/files/pdf/catalogue/28-05-2016.pdf

Vente du samedi 28 mai 2016

 

CMOOA : Vente aux enchères du samedi 28 mai 2016 à 16h à l’Hôtel de Ventes CMOOA à Casablanca.
HÔTEL DES VENTES : 5, rue Essanaani, quartier Bourgogne, Casablanca, Maroc
E-mail : cmooa@cmooa.com
Site : www.cmooa.com

 

Laisser un commentaire