Accueil > à la une > Conférences : les parcours de femmes du 4 au 11 mars 2017 au Diocèse, Alger
Diocèse Algérie https://www.eglise- catholique-algerie.org/

Conférences : les parcours de femmes du 4 au 11 mars 2017 au Diocèse, Alger

Autour de la journée internationale pour les droits des femmes, célébrée le 8 mars dans le monde entier, le CISP et ses partenaires, organisent plusieurs rencontres et activités sur le thème des parcours de femmes battantes. C’est une démarche visant à mettre en lumière les parcours des femmes et permet d’apporter une attention particulière aux histoires hétéroclites des femmes en Algérie et ailleurs mais qui se rejoignent dans ce qui leur fait violence et dans les obstacles auxquels elles sont confrontées au quotidien. Cependant, ce sont surtout des parcours qui témoignent de la force et des manières que ces femmes ont pour se battre et survivre. Ce sont des parcours exceptionnels qui représentent une source d’espoir et dans lesquels les femmes en Algérie peuvent se représenter, notamment en se référant à des femmes exceptionnelles qui ont participé à la fondation de la culture musulmane.

Lieu : 22 Chemin d’hydra – Diocèse El Biar
Période : du 4 mars – 11 mars à 16h00


Un cycle de rencontres/débats sera mis en place les samedi du mois de mars:

La samedi 4 mars à 16h :
Conférence “L’anthropologie féminine dans la pluralité islamique” animée par Ahmed Aminian. En effet, les femmes ont été célébrées pendant le vivant du prophète et leur place n’était pas à discuter. Nous connaissons toutes et tous la place que gardait le prophète pour Khadidja sa première épouse, femme d’affaires et plus âgée que lui ou combien il chérissait Aicha sa dernière épouse et qui avait la responsabilité de transmettre les révélations qu’il recevait à ses fidèles. Ainsi que sa fille Fatéma pour qui il témoignait une grande tendresse et qui s’est vue destituée de son statut et de ses libertés, juste après sa mort. Il est donc intéressant de se tourner vers ce revirement historique et tenter de comprendre le cheminement qui a mené à des interprétations sombres et discriminatoires envers les femmes musulmanes.


Le samedi 11 mars à 16h:
Les femmes migrantes en Algérie, comme ailleurs, se retrouvent souvent face à des conditions de vie précaires qui les privent d’une vie en autonomie. Ces femmes entament ainsi un combat quotidien contre la violence et le racisme que vit toute la communauté et contre le sexisme et la violence de leurs compatriotes. La situation des femmes migrantes reste un tabou dont on ne parle pas, ici et ailleurs. Une table ronde, en partenariat avec l’association SOS Femmes en Détresse, intitulée: “Racisme et sexisme en intersection: l’odyssée des femmes migrantes en Algérie” avec une projection d’entretiens faits avec des femmes migrantes sera consacrée afin de casser ce tabou et de donner voix à ces femmes survivantes des violences externes et internes à leur communauté.


Le samedi 25 mars à 16h :
Il y a quelques mois, SOS Femmes en Détresse a mis en ligne le premier film traitant de la question des mères célibataires en Algérie et de leur prise en charge. Ce film audacieux est un réel témoignage de cette tranche sociale minorisée et discriminée. C’est un recueil précieux des différents récits de vie de mères célibataires, leurs parcours et leur lutte quotidienne. Nous souhaitons organiser une projection/débat de ce film en présence de Khalti Ghalya qui partagera avec nous son expérience et son engagement pour les droits des mères célibataires.

Diocèse Algérie
https://www.eglise-catholique-algerie.org/

 

Conférences au Diocèse Alger

 

Laisser un commentaire