Accueil > à la une > Entres amis du Maghreb ( Vraiment ) Uni… par Talbi Farid

Entres amis du Maghreb ( Vraiment ) Uni… par Talbi Farid

Hier grosse querelle , entre nous Maghrébins, « parc de la liberté » du khorti , délabrée forcément, à Cliché-la-Gangrenne ( trois mandats clientélistes successifs municipaux socialistes ,devenue la plus sale ville collée à Paris). Autrement, des cousins parfaitement unis et solidaires, à l’écart des autres visiteurs du parc national , sans nuire à personne. Hélas, à l’écart car c’est qu’ en nous se réveille la crise trimestrielle, imprescriptible, qui remonte à la préhistoire du continent et comportements primitifs du Numidien du paléolithique N-.T-.M : le maghrébin ce petit, poilu, rapide, provocateur, chatouilleux, irascible, possessif, jaloux, fouteur de pagaille, porté sur la contradiction et volontaire pour toutes les enmmerdes inextricables , reproducteur en pire de l’espèce . 
Mais le cœur sur la main même quand l’autre baladeuse cherche l’accès aux catacombes ( que des vieilles en ce moment Larbi dixit ) , le cousin toujours généreux, sensible !! 
Nous et moi ! – 

La branche des plus actives de la flûte traversière érectile , cheminant vers le septentrion, ce Sapiens Sapiens africain qui a repeuplé ,alors sans visa , une Europe totalement vidée de ses derniers dégénérés du Neandertal , il y a 70.000 ans. 

Sur le banc du jardin public communal , querelle pour rien d’autre que le plaisir infini de réveiller , dans la réconciliation qui s’en suit toujours, de nouvelles ardeurs de fraternités , ici bas laminées par la routine , sous un ciel malade . Du kif au kif si tu analyses le phénomène de dissensions politiques en haut lieu du JT France télé .
Curieusement dans tout çà, le Maghrébin demeure un être fébrile, mais passionné de la réflexion sociale , petite personne émotive ! 
Moi. Nous.

Donc de notre éloignement du douar natal , chacun d’entre les vieux retraités piquera sa crise d’existence , pour affirmer que son bled à lui , culture, mœurs, rites, bouffe, sape, oliveraies , chats, semoule de blé sont meilleurs . Et çà dégénère un tantinet, d‘un pays à l‘autre, d‘une wilaya à l‘autre, d‘un douar à l‘autre, d‘une famille à l‘autre .
Mais putain , qu’est-ce-qu’on s’entend bien , on s’estime – 
Nous, moi .

Farid Talbi
facebook.com