Accueil > à la une > founoune, un outil au service de l’art par Ammar Allalouche
Logo founoune, réalisé par Rachid Djellal

founoune, un outil au service de l’art par Ammar Allalouche

On ne vient pas à la création d’un site artistique par effraction. On n’en hérite pas comme une douce fatalité depuis les nombreux contacts avec l’art et les artistes. L’auteur qui n’en est pas à son premier combat, persiste et signe pour une nouvelle version beaucoup plus d’avant garde et beaucoup plus engagée.

Cette nouvelle version qui est la troisième est un moyen pour le site “founoune “, de proposer des séries d’études, de réflexions et de recherches, qui présentent à chaque parution nouvelle, soit les questions qui préoccupent la création contemporaine.

La visibilité du contenu artistique est le facteur principal de la nouvelle version. Un site qui effleure ainsi les problèmes de l’art mis à mal par les tenants de la politique culturelle, ou des idées émergent de manière heureuse dans le cheminement de notre art.

Comment aborder le pourquoi et le comment d’un site artistique, où il est question d’une confrontation des modes de raisonnement artistique, des processus d’induction, des articulations logiques, ou intuitions repérables dans les opérations mentales préalables à toute création artistique.

Si donc la complicité née d’une convivialité nécessaire entre les artistes de tous les courants à créé les conditions favorables à des rencontres virtuelles qui deviennent réelles pour la recherche avaient déjà laissé des traces et formulé des questions qui ne peuvent plus être aujourd’hui considérées comme un luxe de langage ou de l’intellect.

Remercions donc Tarik Ouamer-Ali pour cette nouvelle création à qui n’est pas indifférente la dimension symbolique des rencontres virtuelles, non plus que les axes de la réflexion qui la fondaient. Un site qui est véritablement création d’un art nouveau. 

Ammar Allalouche
Tunis, le 12 Mars 2017

Laisser un commentaire