Accueil > in-vitro > L’artiste-président Ferhat Mehenni vs pluralisme (saison 5)
Ferhat Mehenni, l'artiste président non élu de la Kabyle, Algérie

L’artiste-président Ferhat Mehenni vs pluralisme (saison 5)

L’artiste président non élu de la Kabylie, le chanteur et musicien Ferhat Mehenni, reprend la main après « Territory » de The Blaze, le super clip algérois, dans un timing très élaboré par le fan-club de l’indigénat millénaire. Il affirme : « Le pluralisme est consubstantiel à la démocratie. Mais la démocratie n’a de sens que chez un peuple libre. Un peuple colonisé ne peut pas se permettre le pluralisme pour la simple raison que tant qu’il n’y a pas d’union, il ne peut se libérer. Le pluralisme est nécessairement signe de division ».

La firme s’est prononcée. Un autre organisme génétiquement Manipulé (OGM), l’otage du vol 8969 Air France (1994) nous renvoie étrangement à nos douloureux syndromes de persécuter à vie.

Autrement, sur la base de l’ensemble des données notamment, les dates, les termes prononcés et les fréquences de diffusion, on peut élaborer l’algorithme mathématique de l’Indigénat Gate, on n’aura probablement pas le nom du candidat, mais on attendra le jour « J » avec beaucoup d’enthousiasme.

Synthèse : Ouamer-Ali Tarik

 

___________
Source
www.siwel.info

 

L’otage et Héros du vol 8969 d’Air France en 1994

 

Voici une vidéo inédit de l’otage et Héros du vol 8969 d’Air France en 1994. Entre les passagers qui prennent des photos tout sourires et le temps d’aller pisser ou de faire un tour dans le cockpit… le beau sourire du Mec derrière l’artiste-président en dit long… et surtout la dangereuse carte visite de l’artiste président … etc… En résumé….Une vidéo exceptionnelle avec des révélations du président-artiste sur la prise d’otage du vol d’Air France le 24 décembre 1994 par des terroristes islamistes du GIA (le Groupe islamique armé).

Voici, un échange exceptionnel entre le terroriste du GIA et l’artiste-président et héros Vol 8969 Air France 1994 (extrait de la vidéo) 

Et à droite il y avait Yahia (le terroriste du GIA) qui donnait les instructions, il m’a demandé de vider mes poches, il y avait une carte de visite “Ferhat chanteur”. Et Le bon homme prend ma carte de visite et m’a dit :

– Yahia GIA : C’est qui ce Ferhat chanteur
– Ferhat Mehenni : J’ai dit c’est moi
– Yahia GIA : Ah bon, tu ne sais pas que dans l’islam, il est Haram, c’est péché, que c’est interdit qu’un homme chante,
– Ferhat Mehenni : J’ai dit non, je ne savais pas !
– Yahia GIA : Personne ne t l’a jamais dit
– Ferhat Mehenni : J’ai dit non personne
– Yahia GIA : Il faut que tu saches que dorénavant chanter est interdit
– Ferhat Mehenni : J’ai dit, si je m’en sort.
– Yahia GIA : tu as tout a fait raison, parce que toute façon, on va te buter…

 

Depuis…. le poète et l’artiste militant devenu président ne chante plus !!!!!…. Yahia le Terro a su le convaincre ?

Fin de l’histoire.

 

Carte d’identité kabyle : le modèle choisi par les internautes

Laisser un commentaire