Accueil > arts visuels > L’hommage à Ramdane Kacer (1952-2020) au Studio Alpha Tango (Alger).

L’hommage à Ramdane Kacer (1952-2020) au Studio Alpha Tango (Alger).

Le Studio Alpha Tango, sis au 49 route de Ouled Fayet, a rendu  hommage du 1er au 7 Novembre 2021 à l’artiste et scénographe Ramdane Kacer, un des plus illustres Architectes – décorateurs algériens, décédé le 27 octobre 2020. Né le 26 mai 1952 en Kabylie, Ramdane Kacer entre à l’école des beaux-arts d’Alger en 1968 et suivra trois années d’arts appliqués et cinq années de Beaux-arts ou il obtient son diplôme national en juin 1976. 

Sa passion pour la peinture, il la partage avec sa profession de scénographe, il intègre en 1979  la télévision algérienne comme architecte décorateur ou il réalise les décors de plateaux de studio et des téléfilms. Il réalise également des décors de plusieurs pièces théâtrales et crée des costumes de plusieurs pièces théâtrales pour le TNA : Madinet el houb (Abdelkader Tadjer), Les concierges (Mustapha Ayed), L’affrontement (Bouzerar Zahir)…  

Au cinéma, il signe les décors de nombreux films, nous citerons : Un aller simple (Hadj Rahim), Mon colonel (Laurent Herbiet), Barakat (Djamila Sahraoui), Assarouf (Amine Kais), In chaallah dimanche (Yasmina Benguigui), Le choix (Philippe Faucon), L’autre monde et Harragas (Merzak Allaouache), Mimouna (Sid Ali Mazif), Voyage à Alger (Abdekrim Beghloul), Lalla Fadhma N’Soumer “Le burnous embrasé” (Belkacem Hadjadj), Essaha (Dahmane Ouzid), Zabana (Ould Khalifa, prix du meilleur décor au Fespaco/Burkina faso), Nuits d’Arabie (Paul Kieffer), The Last Passer (Mounès Khammar), Je suis à vous (Baya Kasmi), Le Patio ( Sid Ali Mazif) et la préparation de l’Émir Abdelkader (Charles Burnett).

Membre du Jury au festival du film Arabe, 2014.

Dans le domaine publiciatire, il réaliste les décors de plus de cent spots publicitaires.

Illustration : il illustre le roman “Casbah, j’écris ton nom” de Saïd Mokdad.

Stages
– Ecole des beaux-arts de Cuba en 1976
– Télévision Canadienne en 1986
– Télévision Polonaise en 1993
– Membre de l’UNAP (Union National des Arts Plastique) en mai 1971
– Membre du groupe 35
– Membre de la fondation Asselah en 1994

Expositions individuelles
– Salle Mouggar en avril 1971
– Galerie l’UNAP en mars 1977
– Galerie « Samson », rétrospective 1971/1999, en décembre 1999
– Bastion 23 en novembre 2005.
– Ezzou’art galerie (Alger), 2017.

Expositions collectives
– Galerie l’UNAP en 1977 et 1978.
– Galerie Palmeraie « au profit des enfants abandonnés ».
– Salon du printemps à Lyon « Artiste en liberté », mai 2017.
– Exposition itinérante sur le thème L’Art de vie organisé par l’association Aida d’Anjou, à travers plusieurs villes de France et à Alger, 2000.
– Participation au concours de peinture de la ville d’Alger, 1981, 1987, 1993 et 1998.

 


 

Album (source ; Alpha Tango Studio)

  

La peinture de Ramdane Kacer 

“L’épouvantail d’origine lointaine parfois magique a traversé tous les temps. L’artiste attiré par le fantastique (littéraire et cinématographique) l’a accueilli dans ses œuvres à la fin des années 90, pour son pouvoir de protection. La peinture de Ramdane est occupée par ce personnage étrange, qui évolue dans le décor des œuvres de L’artiste qui a laissé libre cours à son imagination, attribuant à cette créature fantastique différents déguisements et rôles parfois tragique ou plein d’espoir.”

Exposition à Ezzoua’art galerie en 2017

 

Album