Accueil > actualités > one/one-expo#5 à l’H2/61.26 : hommage et à la mémoire de Brahim BACHIRI

one/one-expo#5 à l’H2/61.26 : hommage et à la mémoire de Brahim BACHIRI

Ce Jeudi 21 février à partir de 18h dans la série one/one-expo, l’espace d’art contemporain H2/61.26 à Casablanca (Maroc) consacre un hommage à la mémoire de l’artiste Brahim BACHIRI : plasticien, réalisateur, artiste multimédia, sculpteur, vidéaste et peintre, né le 18 février 1965 à Sidi Boubeker (Oujda/ Maroc). Il passe six ans à l’école des Beaux-arts de Tourcoing (France) où il obtient un diplôme des Beaux-arts. Outre le diplôme national supérieur d’expression plastique, Brahim est également titulaire d’un diplôme d’études approfondies en Esthétique création artistique. Artiste polymorphe, il s’intéresse tant à la peinture et la sculpture qu’à la vidéo dont il se sert pour occulter le corps, ses limites et ses possibilités. 

Ce qui préoccupe au premier chef Brahim Bachiri dans son activité artistique, c’est de pointer les dysfonctionnements du système ; de dénoncer la contradiction d’un monde qui se dit ouvert et instaurateur de la dynamique de la globalisation susceptible de fédérer toutes les populations mondiales, alors qu’en réalité, il ne fait, dans l’excès égotique qui l’habite et la haine de l’autre qui l’anime parfois, qu’ériger des frontières des plus infranchissables, que dresser des barrières aussi bien réelles qu’imaginaires…

De plus en plus, en effet, des murs de la honte se montent malheureusement un peu partout sur le globe entre les territoires des pays qui se sont enrichis et s’enrichissent chaque jour davantage, et ceux qui survivent, encore à notre _re, parfois dans les pires misères…

Au moyen de dispositifs plastique à vocation critique, toujours aussi pertinents et puissant les uns que les autres, Brahime Bachiri travaille en effet à indexer les frontières qu’on ne cesse de dresser entre les population jusqu’au sein même de certains pays d’ l’Europe qui se vantent d’être les pays des Droits de l’Homme et de toutes les libertés. L’artiste lutte pour la reconnaissance pleine et entière des populations issues de l’immigration quelle que soit leur contrée initiale, pour la considération de leur participation au développement et à l’enrichissement des territoires où  elles vivent et ce à tous les niveaux, politique comme économique, social comme culture…” Mohamed Rachdi


Hommage à Brahim Bachiri
Date : Jeudi 21 février à partir de 18h30


Ont déjà exposé dans le cadre de  one/one-expo :

Imad MANSOUR / Youssef OUCHRA / Amina AGUEZNAY / Zouhir IBN EL FAROUK /…

 



H2/61.26
ESPACE D’ART ET CULTURE 
61 AVENUE HASSAN 2
20100 CASABLANCA 
MAROC 

Mohamed Rachdi 
Chafik Aaziz