Accueil > actualités > Rencontre : Les conditions de création et de diffusion de l’art au Maroc

Rencontre : Les conditions de création et de diffusion de l’art au Maroc

Le Maroc est un pays en pleine mutation, irrigué par une énergie créatrice foisonnante. Mais, en dépit des efforts incontestables du nouveau monarque, un certain héritage des années dites « de plomb » et l’emprise d’un néolibéralisme effréné conditionnent aujourd’hui les possibilités d’expression et de diffusion d’une véritable production artistique. 

Artiste, critique d’art et commissaire d’expositions, enseignant-chercheur en Art et Sciences de l’Art, Mohamed Rachdi a réalisé de nombreuses expositions et a publié des articles d’essai et des ouvrages sur l’art contemporain, il est notamment l’auteur de Art et mémoire, Interférences – références marocaines de l’art contemporain, ou encore de La part de l’ombre dans la création artistique

Mohamed Rachdi a été chargé du projet scientifique et culturel ainsi que de l’exposition inaugurale du Musée Mohammed VI d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Rabat. Il est actuellement responsable du mécénat culturel à Société Générale Maroc et directeur du H2/61.26, un espace d’art de résidences curatoriales et artistiques au cœur de Casablanca.

La discussion sera animée par Laurent Courtens, critique d’art, chargé à l’ISELP du Centre de la parole. 

Mohamed Rachdi est invité par Kunstenpunt dans le cadre du festival Moussem Cities Casablanca.

Date : Vendredi 9 février 2018 de 16h30 à 18 h

Lieu : ArBA-EsA, Rue du Midi 144, 100 Bruxelles

Lienhttps://iselp.be