Accueil > à la une

à la une

Algérie : les caricaturistes et le hirak par Ahmed Bensaada

Dans un article dithyrambique publié le 2 mai dernier dans les colonnes de l’Humanité, la journaliste Rosa Moussaoui a encensé certains caricaturistes algériens, les plus en vue dans l’effervescence « révolutionnaire » du moment.  « Crayon au poing, ils brisent tous les tabous, franchissent toutes les lignes rouges », nous dit-elle[1]. …

Lire

Lorsque Rachid Khimoune rassemblait la mémoire de ses urbanités par Saâdi-Leray Farid

Chez un artiste, une rétrospective à quoi ça sert ? À s’auto-congratuler au miroir  narcissique de son égotisme marginal, à se regarder via le rétroviseur d’un passif esthétique, à  tester l’inventaire de la trajectoire cataloguée ou bien à rétroagir dans l’optique d’aller plus  loin que la focalisation antérieure ?   Étalée …

Lire

le Grand Musée de l’Afrique à Alger (GMA)

Lors de la présidence tournante de l’Union africaine (UA), le président de la République démocratique du Congo (RDC), Felix Tshisekedi Tshilombo a déclaré, le dimanche 7 fevrier 2021 que l’organisation panafricaine va appuyer l’Algérie pour le lancement du Grand musée africain (GMA), et, dans son discours de clôture des travaux …

Lire

Rapport Annuel du Marché de l’Art 2020.

La pandémie qui s’est abattue de façon inattendue sur le monde en 2020 a obligé le Marché de l’Art à accélérer un processus de digitalisation qu’il repoussait depuis trop longtemps. Le Marché de l’Art a maintenant élaboré un nouveau modèle économique et atteint un nouvel équilibre, que les projections les …

Lire

L’ARTISTE DANS LA CITÉ par Ali El Hadj Tahar (1996)

Introduction. Une série d’articles d’Ali El Hadj Tahar parue dans le journal Liberté, datant de 1996, se présente comme une réflexion sur le monde de l’art, aussi bien en Algérie qu’ailleurs en Occident. L’artiste dans la cité s’articule en quatre parties. La première partie intitulée Osons la considération, met en …

Lire

L’ART QUI PENSE #14 : Stephen WRIGHT et les Nouveaux écosystèmes de l’art à l’H2/61.26

Que se passerait-il si, au lieu de subir indéfiniment l’acharnement thérapeutique dont il est aujourd’hui l’objet (d’ailleurs parfaitement consentant) par le biais du monde de l’art global, son marché institutionnel et sa “professionnalisation” croissante, l’art se donnait les moyens d’opérer à l’échelle 1:1, s’ensemençant, se cultivant et se renouvelant dans …

Lire