Accueil > art drive

art drive

LES MARDIS C’EST PERMIS : Je suis « KHEDAOUDJ »

Pour le centenaire de la colonisation, plusieurs musées avaient ouvert leurs portes en Algérie et à Alger en particulier. Parmi ces musées, Le Bardo, maison du XVIIIe siècle, dans le quartier de Mustapha supérieur, avait été inauguré en 1930 pour abriter les collections préhistoriques et ethnographiques d’Algérie. Cette reconversion de …

Lire

LES MARDIS C’EST PERMIS : l’Afrique s’invite en … Afrique

Une exposition d’instruments de musique africains s’est tenue à Alger, pendant le mois du patrimoine, d’avril jusqu’en été 2018 au musée Public National du Bardo. C’est un musée situé dans une demeure du XVIIIe siècle, remanié à plusieurs périodes et qui abrite actuellement des collections préhistoriques et ethnographiques. L’annonce de …

Lire

LES MARDIS C’EST PERMIS : Septembre en attendant l’hiver

Regard sur les expositions d’art en Algérie pendant cette rentrée 2018. Rapide tour d’horizon, tous les événements culturels qui vont nous permettre de nous évader et de tirer un trait sur l’été et l’oisiveté des vacances. Ce septembre a été marqué par des décès (d’abord, Djamel Allam, le compositeur rêveur …

Lire

Le marché de l’art et les intermédiaires marchands

Les galeries et les sociétés de vente aux enchères auction tiennent des rôles différents. Par leurs prix publics, les enchères constituent la part la plus visible du marché de l’art,  mais, bien qu’elles tendent à occuper une place croissante, elles n’endossent qu’un second rôle. Le premier est réservé aux galeries qui ont théoriquement …

Lire

« La théorie de l’art propre a encore de beaux jours devant elle ! » Khadija Tnana (Maroc)

Le Centre d’art moderne de Tétouan a retiré le 1er Mars 2018 « kamasutra » une création artistique représentant la silhouette d’une main, composée de 246 amulettes sur lesquelles des positions érotiques sont dessinées. L’artiste Khadija Tnana une artiste peintre engagée met directement en cause le ministère de la Culture marocain. « La …

Lire