Accueil > art drive

art drive

Les peintres algériens, la génération du moment moderne.

Si l’engagement et la dimension politique des œuvres des écrivains algériens sont l’objet de nombreuses études depuis longtemps, -Lacheraf avait parlé de « Littératures de combat »(1)-celles des artistes sont moins connues. L’itinéraire des peintres algériens les plus célèbres peut être retracé au travers des éléments biographiques accompagnant les catalogues …

Lire

Histoire de la peinture algérienne : les artistes dans la guerre de libération nationale, (1955 – 1965) par Fadila Yahou

En 1949, M’Hamed Issiakhem (1928 – 1985) expose pour la première fois. A cette occasion, le public découvre une série de gravures et un autoportrait. Cet autoportrait, centré, sobre, où il se choisit comme sujet et modèle, loin d’être anodin, se présente comme un véritable manifeste, apparaissant à la fois …

Lire

ABDALLAH BENANTEUR : DE L’OMBRE A LA LUMIÈRE

« Si la peinture figurative apparaît l’expression normale, c’est le résultat du phénomène de déculturation » écrit Mohammed Khadda, artiste et ami d’enfance de Abdallah Benanteur. Cette phrase illustre toute la complexité du travail artistique de Benanteur ; entre déracinement culturel et fusion intérieure, un art qui s’exprime de manière …

Lire

LE GROUPE AOUCHEM par Ali Silem

“Il n’y a pas d’art qui ne soit une libération d’une puissance de vie” Gilles Deleuze Il faut un certain temps d’oubli pour qu’un passé récent puisse être interrogé pour ce qu’il fut réellement. Il en est ainsi pour l’époque d’après-guerre d’indépendance en Algérie, les créations produites perdent de leurs …

Lire

Pratique artistique et régime de l’image dans l’Algérie postcoloniale (1962-1965) par Fanny Gillet-Ouheni

La « génération des années trente », telle que nommée dans l’histoire de la peinture algérienne contemporaine, est intimement liée au régime socialiste révolutionnaire de l’époque postcoloniale. Au moment où le pays est en quête d’une identité, sans pour autant tourner le dos à la métropole, ce groupe d’artistes montent …

Lire

L’hiver des arts 2019

Le marché de l’art, l’événement phare des arts visuels de l’année 2018 résonne encore sur les cimaises du palais de la culture d’Alger, mais sans réelle incidence sur la situation catastrophique que vit la corporation et ses dépendances à ce jour. Dans cette lente agonie du secteur portée par des promesses …

Lire

Le faussaire, faux transgresseur, vrai conformiste ? par Loïse Lelevé

Dans la critique académique comme dans le langage courant, les termes « faux », « faussaire », « contrefaçon » font l’objet d’un usage terminologique flottant. On trouve ainsi nombre d’articles universitaires qui évoquent un « écrivain-faussaire dans un emploi métaphorique du terme, pour désigner un rapport spécifique de l’écrivain au réel ou au réalisme1. Introduction : de la …

Lire