Accueil > chronique

chronique

Sauver les gens ? par Talbi Farid

Sauver les gens bien malgré leur ignorance et entêtement , c’est bien ce qu’il advient parfois, en désespoir de cause, dès lors ou le moribond pratique une automédication contre indiquée qui précipite à l’évidence sa fin vie ou bien , quand son sort est malgré lui confié aux charlatans du …

Lire

L a culture en question par Talbi Farid

Tu ne comprends vraiment pas pourquoi, sauf pour le raï admirable de succès mérité à l’international , (merci Hakim Larouci !), donc pourquoi les musiques et arts singulièrement populaires , algériens /algérois , ne parviennent toujours pas à faire « école », trouver une place naturellement méritoire au soleil de …

Lire

Immigration : comment s’en sortir … par Talbi Farid

Bonne nouvelle. Avec Larbi de Bordj, Ali d’Oran, Ahmed de Mila que des vieux retraités, nous nous sommes décidés à ramasser de l’oseille, plein les fouilles. Simple comme bonjour, à partir d‘une idée qui carbure. Nous allons créer à notre tour une association, de manière à être connus et surtout, largement …

Lire

Il était une fois la révolution… par Talbi Farid

En dehors des causes déjà établies liées aux mouvements de libération nationale des peuples sur le plan doctrinaire ( colonialisme et, en opposition révolution nationale identitaire…), il semble qu’un phénomène bien spécifique à l’Algérie, soit intervenu comme un accélérateur décisif  dans le processus d’indépendance. Il s’agit d’un effet d’avéré de société, conséquent à l’urbanisation du pays : la ségrégation …

Lire

Attention football du pauvre…. par Talbi Farid

La vie étant un éternel recommencement, voilà ce qui ne s’écrivait pas en 2014.  Nous voilà en 2017, rien de changé ?  Le Mondial de foot 2014 visite les favelas, encore plus nombreuses . Nous regrettions,depuis des décades, la dérive irréversible de notre sport. Argentière et propagandiste, politicarde la manœuvre  …

Lire

“Le grand art” en regardant canal Algérie ! par Talbi Farid

“Sur Canal Algérie, le verbe est sans importance, il est lancé sans avoir été au préalable canalisé, démystifié et donné comme la fleur d’un secret. Ajoutez à cette configuration mortifère une absence totale de corps et vous obtenez des silhouettes qui clament des redites et qui n’accrochent jamais le spectateur.” …

Lire

La révolution Auguste Renoir par Talbi Farid

Et si Auguste Renoir n’avait pas été affligé de polyarthrite, aurait-il pratiqué sa passion de l’art pictural, avec tant , d’acharnement de discernement, d’émotion, sagacité, se réinventer ? Pour réussir à s’exprimer malgré tout, au moyen de techniques  personnelles adaptées à ses handicaps, et émerveillements toujours intacts du mouvement fugace, …

Lire

Talbi Farid / Dépeindre, « la mission de l’art n’est pas de copier la nature, mais de l’exprimer » (1ère partie)

Je m’adonne à la peinture avec d’autant plus curiosité et de  d’intérêt qu’un jour s’est accomplie, par là, une rencontre  avec une activité ouverte à ma quête d’absolu. Raison pourquoi  je n’ai donc jamais cru devoir me fourvoyer dans le dédale conventionnel  de l’étude de l’art, ni solliciter de conseils  …

Lire