Accueil > contributions (page 4)

contributions

Les mardis c’est permis : de la visibilité et de la circulation

Si ces dernières années, l’art extra-européen se fait une place plus grande sur le marché international, ce n’est pas un hasard. En effet, l’art d’Amérique latine et d’Asie est de plus en plus présent dans les foires d’art contemporain et dans les musées occidentaux. Et qu’en est-il du continent africain …

Lire

Le faussaire, faux transgresseur, vrai conformiste ? par Loïse Lelevé.

Dans la critique académique comme dans le langage courant, les termes « faux », « faussaire », « contrefaçon » font l’objet d’un usage terminologique flottant. On trouve ainsi nombre d’articles universitaires qui évoquent un « écrivain-faussaire dans un emploi métaphorique du terme, pour désigner un rapport spécifique de l’écrivain au réel ou au réalisme1. Introduction : de la …

Lire

Enjeux esthétiques et politiques de la mobilisation artistique durant la « guerre civile » algérienne (1992-1999) par Fanny Gillet

Cet article questionne la « crise de la représentation » qui caractérise la production visuelle pendant la guerre civile algérienne des années 1990.  « Voici donc que la bataille fait rage au sein de la pólis, une bataille sans exploits, sans trophée, mais non sans victoire, une bataille qui imite et dévoie celles qu’il est …

Lire

İl n’y a pas de Révolution en Algérie par Saâdi-Leray Farid.

Comme partout ailleurs, le pays de l’Émir Abdelkader entretient ses mythes, régulièrement ceux des décennies 60-70, incubateurs du slogan “Alger, la Mecque des révolutionnaires” que l’artiste tunisien Mohamed Ben Slama reprendra en intitulé d’un documentaire (2017) remémorant “L’âge d’or de la diplomatie algérienne”.  Devenu en juin 1963 son plus juvénile …

Lire

Les mardis c’est permis : Un peuple artiste par Neila Djedim

Depuis le 22 février 2019, beaucoup d’événements populaires se sont succédés, nous démontrant que, toutes les opinions que nous nous faisions des algériens, relevaient plutôt du cliché que de la réalité. Nous nous sommes rendus compte que nous connaissions très mal notre société et particulièrement notre jeunesse. Finalement, combien d’études …

Lire

Le Hirak : L’intensité créative par Saâdi-Leray Farid

Recommandation. İntense depuis le 22 février 2019, le Hirak (mouvement populaire) a dès lors vu naître une flopée de caricatures, fresques, pochoirs, graffitis, picturo-graffitis, freedom walls (murs de la liberté), collages, pancartes, banderoles et affiches (avec ou sans slogans et jeux de mots) illustrant la conscientisation politique renaissante de la …

Lire