Accueil > édito

édito

Regard sur l’école moderne marocaine par Jean Michel Bouhours

A la Biennale des jeunes de Paris en 1961, la section des artistes contemporains marocains crée la surprise : le talent de Gharbaoui, Belkahia, Cherkaoui, Melehi… s’impose. Les grands critiques d’art français prescripteurs de cette époque décèlent très tôt ce mouvement refondateur, faisant preuve d’une extraordinaire clairvoyance et objectivité : …

Lire

Les options, contraintes et enjeux du Musée d’art moderne d’Alger par Saâdi-Leray Farid.

La problématique qui présente et justifie l’exposition Dessinez vos desseins inaugurée le 27 janvier 2018 au Musée d’art moderne d’Alger (MAMA) plagie celle qu’Hélène Poquet introduisait en novembre 2012 au Majorat de Villeneuve-Tolosane (partenaire des Abattoirs- Frac Midi-Pyrénées et du réseau “Pink pong”). Dans la cadre de la saison “Graphéine”, …

Lire

Le patrimoine culturel promu aux dépens de l’historiographie artistique et du marché des œuvres par Saâdi-Leray Farid

« En Algérie, ces éventuels ou supposés experts non pas encore réglé la question inhérente à la double temporalité culturelle. Celle de l’avant Juillet 1962 se rapporte aux orientalistes de la Villa Abdelatif puis aux algérianistes de l’ “École d’Alger”, la seconde (de la postindépendance) aux peintres embourbés dans les …

Lire