Accueil > à la une > La Statue d’Aïn Fouara : oeuvre emblématique d’un conflit de mémoires et de croyances par Saâdi-Leray Farid

La Statue d’Aïn Fouara : oeuvre emblématique d’un conflit de mémoires et de croyances par Saâdi-Leray Farid

L’homme de cent-vingt kilos portait une barbe presque similaire à celle du sculpteur Auguste Rodin, arborait fièrement la pilosité et virilité du “Bouc sacré” (surnom de l’auteur du célèbre Penseur), collier broussailleux ou maquis (selon le poète Jean Sénac) tombant sur le thorax velu et charpenté d’une force de la nature.

Comparable à la corpulence d’un bûcheron canadien ou donc de l’artiste français spécialiste de la taille directe et de la fragmentation (sa technique singulière), ce signalement succinct correspond en réalité aux attributs physiques du fondamentaliste qui amputait, le lundi 18 décembre 2017, la statue d’Aïn Fouara de ses seins et en amochait le visage ciselé par Francis de Saint-Vidal (concepteur de nombreux bustes et disciple de Jean-Baptiste Carpeaux). Affublé du kamis blanc prouvant son intégrité de salafiste, le vandale d’un mètre quatre-vingt-dix tenait en main marteau et burin brandis telle une hache de guerre à déterrer à l’instar de la croisade à mener contre l’attentat à la pudeur d’une sainte consacrée et des mécréantes libertines venant, parfois de loin, la consulter. Si certaines espèrent trouver auprès d’elle l’âme sœur, d’autres étalent aux creux de ses paumes du henné, contemplent la naïade vénérée en perpétuant une légende ou coutume arguant que « (…) quiconque boira de Aïn El Fouara y reviendra un jour »……

Lire la suite en cliquant sur le lien :

Auteur : Saâdi-Leray Farid

Document pdf : https://www.founoune.com/document/StatueSetif.pdf

 


La sculpture Ain fouara  vandalisée le 18 décembre 2017 par un individu qui ne souffre pas d’une déficience mentale, mais convaincu par la croyance monothéiste musulman que toute sculpture est haram. Équipe d’un marteau et d’un burin, le quidam a détruit les seins et le visage de la statue, avant d’être arrêté par la police.