Accueil > Tag Archives: Abdallah Benanteur

Tag Archives: Abdallah Benanteur

ABDALLAH BENANTEUR : DE L’OMBRE A LA LUMIÈRE

« Si la peinture figurative apparaît l’expression normale, c’est le résultat du phénomène de déculturation » écrit Mohammed Khadda, artiste et ami d’enfance de Abdallah Benanteur. Cette phrase illustre toute la complexité du travail artistique de Benanteur ; entre déracinement culturel et fusion intérieure, un art qui s’exprime de manière …

Lire

Guermaz Abdelkader, entretien avec avec Irmelin Hossmann (1966)

Il faut grimper des escaliers et encore des escaliers pour arriver à l’atelier parisien où Guermaz travaille pendant une grande partie de l’année. Mais après avoir soufflé un peu, vous êtes largement récompensé de l’effort : du haut d’une petite terrasse vous dominez la Seine, et le Pont Neuf, ruban …

Lire

LES TRACES ET L’OUBLI : DES ARTISTES FACE À LA GUERRE D’ALGÉRIE

Sous proposition de Jean-Jacques Lebel, “LA COLONIE” accueille une rencontre autour du regard des artistes face à la guerre d’Algérie autour de la projection du film documentaire Les Traces et l’Oubli de Hamid Smaha (1998) et débat.   PROJECTION MERCREDI 7 NOVEMBRE 18H30 > 20H30 Lieu : la colonie, 128 rue de LaFayette – 75010 PARIS, France  Les …

Lire

Abdallah Benanteur, compositeur d’une oeuvre aux florissantes diaprures par Saâdi-Leray Farid

Comme Abdelouahab Mokrani mort le 03 décembre 2014, la disparition d’Abdallah Benanteur passera inaperçue du côté de la plupart des quotidiens algériens. Souvent privés de chroniqueurs culturels, ils la relégueront à la rubrique nécrologique, donc aux oubliettes d’une histoire de la peinture déjà passablement délaissée dans un pays possédant pourtant …

Lire

L’art algérien existe-t-il ? par Françoise Monnin (2003)

«Dès qu’un homme commence à peindre, il perd sa nationalité, répète à l’envi Abdallah Benanteur, peintre né en 1931 à Mostaganem, et installé depuis tout juste 50 ans à Paris. Il est temps qu’on le sache. Ceux qui se disent peintres algériens sont victimes de leur ignorance. Un peintre ne …

Lire