Accueil > Tag Archives: İssiakhem

Tag Archives: İssiakhem

“TRİSTES TROPİSMES” par Saâdi-Leray Farid

Un certain nivellement des genres et valeurs s’est amorcé dans le champ pictural  algérien au début puis au milieu de la décennie 80, grâce notamment à l’ouverture successive  du Centre culturel de la wilaya d’Alger (novembre 1981) et de la galerie “İssiakhem” (octobre  1985).  Le premier espace permettra d’étaler les …

Lire

L’ARTISTE DANS LA CITÉ par Ali El Hadj Tahar (1996)

Introduction. Une série d’articles d’Ali El Hadj Tahar parue dans le journal Liberté, datant de 1996, se présente comme une réflexion sur le monde de l’art, aussi bien en Algérie qu’ailleurs en Occident. L’artiste dans la cité s’articule en quatre parties. La première partie intitulée Osons la considération, met en …

Lire

Les peintres algériens, la génération du moment moderne.

Si l’engagement et la dimension politique des œuvres des écrivains algériens sont l’objet de nombreuses études depuis longtemps, -Lacheraf avait parlé de « Littératures de combat »(1)-celles des artistes sont moins connues. L’itinéraire des peintres algériens les plus célèbres peut être retracé au travers des éléments biographiques accompagnant les catalogues …

Lire

Histoire de la peinture algérienne : les artistes dans la guerre de libération nationale, (1955 – 1965) par Fadila Yahou

En 1949, M’Hamed Issiakhem (1928 – 1985) expose pour la première fois. A cette occasion, le public découvre une série de gravures et un autoportrait. Cet autoportrait, centré, sobre, où il se choisit comme sujet et modèle, loin d’être anodin, se présente comme un véritable manifeste, apparaissant à la fois …

Lire

Pratique artistique et régime de l’image dans l’Algérie postcoloniale (1962-1965) par Fanny Gillet-Ouheni

La « génération des années trente », telle que nommée dans l’histoire de la peinture algérienne contemporaine, est intimement liée au régime socialiste révolutionnaire de l’époque postcoloniale. Au moment où le pays est en quête d’une identité, sans pour autant tourner le dos à la métropole, ce groupe d’artistes montent …

Lire

Focus sur Nadia Cherabi et Mustapha Orif Par Saadi-Leray Farid

Devant quelques protagonistes des arts plastiques et visuels réunis le 14 juillet 2014 à la Bibliothèque nationale d’El Hamma, Nadia Cherabi-Labidi leur assurait que le vaste site les “Abattoirs d’Alger”, tant convoité depuis qu’une pétition de septembre 2013 désignait leur fermeture comme une “Aubaine pour l’art”, est un terrain “(…) …

Lire