Accueil > Tag Archives: Talbi Farid

Tag Archives: Talbi Farid

L a culture en question par Talbi Farid

Tu ne comprends vraiment pas pourquoi, sauf pour le raï admirable de succès mérité à l’international , (merci Hakim Larouci !), donc pourquoi les musiques et arts singulièrement populaires , algériens /algérois , ne parviennent toujours pas à faire « école », trouver une place naturellement méritoire au soleil de …

Lire

Ces gens qui passent … n°3 par Talbi Farid

Le chikungunya, la dingue, la malaria, la paranoïa qui saisit l’esprit du maraudeur au dessus du désert des huiles minérales maudites, le bacille d’Ebola, « la ghouma » , choléra , des malheurs ancestraux au patrimoine des non-dits de la mémoire commune , la maîtrise retorse du verbe dans la …

Lire

Immigration : comment s’en sortir … par Talbi Farid

Bonne nouvelle. Avec Larbi de Bordj, Ali d’Oran, Ahmed de Mila que des vieux retraités, nous nous sommes décidés à ramasser de l’oseille, plein les fouilles. Simple comme bonjour, à partir d‘une idée qui carbure. Nous allons créer à notre tour une association, de manière à être connus et surtout, largement …

Lire

La révolution Auguste Renoir par Talbi Farid

Et si Auguste Renoir n’avait pas été affligé de polyarthrite, aurait-il pratiqué sa passion de l’art pictural, avec tant , d’acharnement de discernement, d’émotion, sagacité, se réinventer ? Pour réussir à s’exprimer malgré tout, au moyen de techniques  personnelles adaptées à ses handicaps, et émerveillements toujours intacts du mouvement fugace, …

Lire

Talbi Farid / Dépeindre, « la mission de l’art n’est pas de copier la nature, mais de l’exprimer » (1ère partie)

Je m’adonne à la peinture avec d’autant plus curiosité et de  d’intérêt qu’un jour s’est accomplie, par là, une rencontre  avec une activité ouverte à ma quête d’absolu. Raison pourquoi  je n’ai donc jamais cru devoir me fourvoyer dans le dédale conventionnel  de l’étude de l’art, ni solliciter de conseils  …

Lire

Des gens qui passent par Talbi Farid

« Des gens qui vont manger un brin, dormir un coup, voter encore, se gratter licitement, regarder le ciel s’en aller, ramer dans l’oued en crue, tirer une bouffée, applaudir les fins de discours, se plaindre du voisin, lire dans le marc de café, galérer sec, se chauffer la tête, …

Lire

De l’orientalisme par Talbi Farid

« Il me parait nécessaire de préciser pourquoi je déteste l’école des orientalistes. Ni la thématique, les tons, ni les couleurs d’atmosphère ne restituent la société et ses gens qui m’appartiennent. Une majorité d’œuvres du genre ont été réalisées en reproduisant ou imaginant surtout des femmes « mauresques », dénudées, …

Lire