Accueil > actualités > Trans-Saharan Artistic Mobility Fund (TSAMF) : 1er fonds de financement culturel indépendant en Algérie.

Trans-Saharan Artistic Mobility Fund (TSAMF) : 1er fonds de financement culturel indépendant en Algérie.

Trans-Saharan Artistic Mobility Fund (TSAMF) الصندوق العابر للصحراء لتمويل التنقل الفني  est le premier fonds indépendant dans le secteur culturel en Algérie, et a comme objectif principal de financer les déplacements des artistes Algériens à travers le continent Africain. Initié par un groupe d’activistes culturels, Le Fonds Transsaharien libérera le secteur culturel et artistique selon son initiateur, l’expert en management culturel Ammar Kessab, en prenant en charge en premier lieu les déplacements des artistes algériens dans les différentes manifestations et festivals culturels et artistiques.

Le Fonds Transsaharien, comme son nom l’indique, vise à promouvoir l’action culturelle et alimenter ses échanges en assurant un soutien matériel et financier aux artistes contribuant à renforcer la dynamique des échanges artistiques transsahariens et stimuler les industries culturelles et créatives dans le continent : «L’idée de créer un fonds indépendant au service des artistes algériens date de plusieurs années. Elle avait fédéré autour d’elle plusieurs acteurs culturels engagés pour le développement des arts et de la culture en Algérie. L’idée est de réduire la dépendance des artistes aux financements publics, qui sont, dans un contexte autoritaire comme en Algérie, forcément », a déclaré Ammar Kessab au quotidien Le Soir d’Algérie avant de souligner, «Pour être réalistes et efficaces, nous avons choisi de commencer par créer un fonds de mobilité artistique, qui est plus facile à monter et à gérer qu’un fonds d’aide à la création par exemple. Il permettra aux artistes algériens et résidents en Algérie de bénéficier de bourses de mobilité à travers l’Afrique. ».

L’expert en management culturel ajoute aussi au quotidien Le Soir d’Algérie« nous établirons des partenariats avec d’autres fonds indépendants, y compris Africa Arts Lines, basé au Maroc, et le Fonds africain pour la culture, basé au Mali, et dont je suis membre fondateur et membre du conseil d’administration. Pour terminer, je dirai que le Transaharian Artistic Mobility Fund ne pourra réussir que si les acteurs culturels algériens et les opérateurs privés le soutiennent, car la mobilisation des fonds se fera en priorité auprès d’eux, avec des règles de gestion complètement transparentes, qui les rassureront.» et précisant au passage précisant  l’objectif de ce fonds tant attendu en Algérie, Ammar Kessab a également : «  L’objectif du fonds est triple : répondre à un besoin réel des artistes en Algérie qui sont souvent invités à présenter leurs œuvres dans d’autres pays africains sans qu’ils puissent le faire faute de moyens financiers pour le transport, diffuser la création artistique algérienne à travers le continent en vue de rapprocher culturellement l’Algérie des autres pays de la région et de l’Afrique subsaharienne, et enfin expérimenter, pour la première fois en Algérie, un fonds indépendant dont les financements ne dépendent pas de l’État.». Pour terminer, Ammar Kessab insite sur le fait que je dirai que  « le Transaharian Artistic Mobility Fund ne pourra réussir que si les acteurs culturels algériens et les opérateurs privés le soutiennent, car la mobilisation des fonds se fera en priorité auprès d’eux, avec des règles de gestion complètement transparentes, qui les rassureront.».

Souhaitons bon vent à cette louable initiative


QUI PEUT PARTICIPER ?

Le programme de mobilité du Trans-Saharan Artistic Mobility Fund :

  • Concerne exclusivement les artistes et écrivains, femmes et hommes, résidents en Algérie.
  • Couvre seulement l’aller-retour du trajet Algérie vers les autres pays du continent Africain.
  • S’adresse uniquement aux artistes et écrivains munis d’une invitation officielle pour participer à un événement artistique ou culturel dans un pays Africain.


MOT DU FONDATEUR

“La création du Trans-Saharan Artistic Mobility Fund est un vieux rêve qui se réalise. Son lancement survient dans un contexte international difficile, marqué par la crise induite par la COVID-19 et qui a gravement impacté les artistes. Il est capital désormais de privilégier des sources de financement alternatives et innovantes. Et c’est dans cet esprit que s’inscrit ce nouveau fonds, qui se veut un mécanisme de financement innovant et résilient.” Ammar Kessab.


LE PROGRAMME DE MOBILITÉ ARTISTIQUE

Le programme de mobilité artistique du Trans-Saharan Artistic Mobility Fund consiste à octroyer aux artistes et écrivains lauréats, résident en Algérie, un billet d’avion qui leur permettra d’honorer les invitations reçues pour participer à des événements artistiques à travers le continent Africain, y compris des festivals, expositions, foires, marchés d’art, biennales, rencontres professionnelles, etc. Un appel à candidature sera lancé périodiquement, pour permettre aux intéressés de postuler au programme.


VOTRE CANDIDATURE

Vous voulez candidater à la bourse de mobilité artistique du Fonds ?   SOUMISSIONEZ PAR ICI +

 

Site : www.trans-saharan.org