Accueil > art drive > Ya t’il des limites à l’art contemporain ?
https://es.wikipedia.org/wiki/Guillermo_Vargas

Ya t’il des limites à l’art contemporain ?

En 2007, l’artiste du Costa Rica Guillermo Vargas, alias Habacuc, a eu l’idée d’exposer dans une galerie du Nicaragua un chien errant. Si d’aucuns y verront un acte de cruauté animale à la limite du soutenable. L’artiste a interdit qu’on le nourrisse. Devant l’ampleur du désastre médiatique Guillermo Vargas et son galeriste, furent tous deux menacés individuellement et économiquement.

Même si en Avril 2008, le directeur de la galerie, menacée aussi par une pétition qui atteint plus de 2 millions de signataires. et plusieurs associations affirme que :

“Je pense que le chien était nourri et hydraté régulièrement et relâché tous les soirs après l’exposition, je ne sais pas ce qu’il est devenu”.

L’artiste enchaîne aussi : “Je ne sais plus ce qu’est devenu le chien sachant que j’ai entrepris toute cette «démarche artistique » dans le seul but de montrer les conditions de vie des chiens errants.”

Doit on juger celui qui fait cet acte ou celui qui le cautionne en l’exposant ?

Sachant que dans le monde, près de cinq millions d’enfants meurent chaque année de la faim, sans compter les millions qui souffrent de malnutrition, parmi eux, 200 millions d’enfants (de moins de 5 ans) , présenteraient des signes chroniques ou aigus de malnutrition, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Contrairement à ce qui est annoncé, aucune photo de l’animal mort ou d’autres prisent par les visiteurs ne circulent sur le net. Ce chien est-il mort durant l’exposition et y’a -t-il eu des témoins de sa mort ? Est ce un hoax ou canular ?

Si l’exposition s’intitulant “Eres Lo Que Lees” (traduit par “Vous êtes ce que vous lisez”)…Comment expliquez que l’humanité s’offusque qu’un chien meurt de faim dans une expo mais détourne les yeux sur le reste …..?????

Synthèse : Ouamer-Ali Tarik (alias OA)

 

 

Laisser un commentaire