Accueil > à la une > L’ART QUI PENSE au H2/61.26 : L’ART CONTEMPORAIN EN ALGÉRIE par Nadira LAGOUNE

L’ART QUI PENSE au H2/61.26 : L’ART CONTEMPORAIN EN ALGÉRIE par Nadira LAGOUNE

L’histoire de l’art algérien suit le cours de l’histoire du pays : de l’appropriation des techniques et modes d’expression artistiques importés/imposés par la colonisation à la réappropriation d’un patrimoine et une identité esthétique pour élaborer un regard de soi sur soi, il va se construire en mixant tous ces apports exogènes et endogènes.

Aujourd’hui, de ruptures en continuités, l’art contemporain algérien offre un panorama diversifié aussi bien du point de vue des techniques et médiums que des discours complexes qui le traversent : il se situe dans la mouvance de l’art international. Ce pluralisme des nouvelles pratiques induit celui de la réception des œuvres, des publics (et même des canaux de diffusion) qui constituent autant de nouveaux enjeux.

Date : le Jeudi 21 février 2019 à 19h30
L’ART CONTEMPORAIN EN ALGÉRIE : production et réception par Nadira LAGOUNE AKLOUCHE

Nadira Laggoune Aklouche
est critique d’art, commissaire d’exposition. Enseignante chargée de cours à l’Ecole Supérieure des Beaux-arts d’Alger depuis 1986, elle est titulaire de Magistères en Critique et Théorie de l’Art et Doctorante en Histoire et Théorie de l’Art. Depuis 2015, elle est directrice du musée Public National d’Art Moderne et Contemporain d’Alger.

Modération : Mohamed Rachdi

 

Ont déjà prononcé des conférences dans le cadre de
L’ART QUI PENSE : Martin CHÉNOT / Sylvain BONNIOL / Nathalie JUNOD-PONSARD / Cédric TEISSEIRE / Élisabeth CHAMBON / Jean Claude LE GOUIC / Alain SNYERS / Jean LANCRI / Michel GUÉRIN / Alain FLAMAND / Paul ARDENNE / Jean-Louis POITEVIN…

H2/61.26
espace d’art et culture
61, AVENUE HASSAN 2
20100 CASABLANCA
MAROC